DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Coronavirus : jeudi noir pour les marchés financiers

euronews_icons_loading
Coronavirus : jeudi noir pour les marchés financiers
Tous droits réservés  Copyright The Associated Press 2020   -   Craig Ruttle
Taille du texte Aa Aa

Jeudi noir pour l'économie mondiale sur fond d'épidémie de coronavirus. Face à l’emballement du nombre de nouvelles infections au Covid-19 hors de Chine, le Cac 40 comme le Dow Jones ont connu une nouvelle séance difficile et confirme l'effondrement des marchés boursiers entamé depuis une semaine maintenant.

Le Fond Monétaire International affirme qu'il est trop tôt pour établir des prévisions exactes mais admet que les projections pourraient être revues à la baisse.

"Nous allons probablement revoir à la baisse nos projections de croissance mondiale d'ici avril... En cas de réaction plus grave au virus, une action synchronisée ou coordonnée de la communauté internationale serait utile."
Gerry Rice
Porte-parole du FMI

L'Union européenne examine les options qui s'offrent à elle. Bruxelles aurait besoin de plus de temps pour évaluer l'impact économique réel de l'épidémie, mais elle réfléchit déjà aux mesures possibles pour soutenir les secteurs les plus durement touchés.

"Il est très difficile aujourd'hui d'avoir des chiffres exacts sur l'impact du coronavirus. C'est trop prématuré. En revanche, on commence à voir certains secteurs en tension, certains secteurs qui sont touchés plus que d'autres, je pense en particulier au tourisme où il y a des impacts évidents depuis deux mois."
Thierry Breton
Commissaire Européen au marché intérieur

De son côté, l'Allemagne envisage de lancer un programme de relance budgétaire, y compris des allègements fiscaux, en fonction de l'impact de l'épidémie de coronavirus sur son économie. La principale puissance économique de l'Union dépend massivement de ses exportations et la Chine reste l'un de ses plus importants clients.