DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Coronavirus : il y a désormais plus de contaminations hors de Chine

euronews_icons_loading
Coronavirus : il y a désormais plus de contaminations hors de Chine
Tous droits réservés  Euronews
Taille du texte Aa Aa

L'épidémie de coronavirus semble faiblir en Chine. Au cours des dernières 24 heures, il y a eu 9 fois plus de cas signalés en dehors de la Chine qu’à l’intérieur du territoire.

La province orientale du Zhejiang (est) a d'ailleurs annoncé qu'un total de huit Chinois de retour d'Italie étaient porteurs du virus, confirmant les craintes d'une recontamination du pays par importation.

Les autres pays les plus touchés : la Corée du Sud, le Japon, l’Iran et l’Italie. Selon les autorités sanitaires, l’évolution de l’épidémie est à surveiller de près.

Mais le nombre de cas de Covid 19 prend aussi de l’ampleur en France, en Allemagne, à Singapour et désormais aux Etats-Unis.

"Nous sommes en territoire inconnu"

Selon le directeur général de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), Tedros Tedros Adhanom Ghebreyesus, nous sommes "en territoire inconnu".

Il ajoute : “C’est un virus unique avec des caractéristiques singulières. Ce n’est pas la grippe classique. Jamais auparavant nous n'avions vu un pathogène respiratoire capable de transmission communautaire mais il peut aussi être endigué si l'on prend les bonnes mesures".

Un deuxième mort à Crépy-en-Valois en France

En France, il y a deux principaux foyers d’infection. La région de l’Oise, dans le nord du pays, comptabilise le plus grand nombre de cas. Une seconde personne vient d’ailleurs de décéder de la maladie à Crépy-en-Valois. L’inquiétude règne dans la ville.

Face au risque d’épidémie, chaque pays doit prendre ses propres mesures selon l’OMS.

Londres prépare un plan pour enrayer la contamination

A Londres, le gouvernement doit publier ce mardi son plan d’action. Des écoles pourraient être fermées si nécessaire. Autre mesure envisagée : demander à du personnel de santé retraité de reprendre du service.

" Notre mission consiste à protéger le public et nous pensons que nous avons un très bon plan. Nous savons comment et quand il faudra prendre les mesures nécessaires pour enrayer la propagation de la maladie", explique Boris Johnson, le Premier ministre britannique.

L'épidémie se propage aux Etats-Unis

Aux Etats-Unis, Donald Trump a demandé aux laboratoires pharmaceutiques d’accélérer le développement de vaccins.

A Seattle, où un décès a été annoncé, les habitants restent pragmatiques. " Si vous êtes malade, vous restez à la maison. De même si vous avez de la fièvre. Et si vous avez besoin de soins médicaux, allez chez le médecin", s'exclame un passant.

L’épidémie de coronavirus a déjà fait plus de 3000 morts dans le monde.