DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Le coronavirus porte un coup fatal à la compagnie aérienne Flybe

euronews_icons_loading
Des avions de la compagnie aérienne Flybe sur le tarmac de l'aéroport d'Exeter en Angleterre, le 05 mars 2020
Des avions de la compagnie aérienne Flybe sur le tarmac de l'aéroport d'Exeter en Angleterre, le 05 mars 2020   -   Tous droits réservés  Geoff Caddick, AFP
Taille du texte Aa Aa

Le coronavirus fait sa première victime dans le secteur aérien. Flybe, la compagnie régionale britannique a annoncé dans un communiqué qu'elle suspendait ses activités avec "effet immédiat".

Conséquence : tous les vols sont cloués au sol et les passagers se retrouvent livrés à eux-mêmes dans les aéroports.

Une compagnie en difficulté

L’entreprise était mal en point depuis plusieurs mois. Flybe avait déjà échappé à la banqueroute mi-janvier grâce à un coup de pouce fiscal du gouvernement de Boris Johnson, qui avait accepté le report de versements d'impôts, et après un autre sauvetage l'an dernier par le consortium Connect Airways.

Mais le coronavirus aura signé son arrêt de mort, l'épidémie fait fortement baisser le trafic aérien.

« Nous somme sous le choc, Flybe était vraiment une compagnie très connue. Elle existait depuis 40 ans. Nous avons vraiment essayé de faire tout ce que nous pouvions pour la soutenir en début d’année. Et malheureusement, à cause de l’épidémie de coronavirus, cette entreprise déjà affaiblie n’a pas pu survivre », déclare Grant Shapps, le secrétaire britannique aux transports.

Le secteur aérien fragilisé par le coronavirus

La compagnie qui employait quelque 2.400 personnes et dont le siège se situait à Exeter (sud-ouest de l'Angleterre) transportait environ 8 millions de passagers par an vers 170 destinations européennes.

Cette faillite pourrait ne pas être la seule. L’épidémie de coronavirus fragile tout le secteur aérien.