DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Lundi noir sur les places financières : la pire chute depuis 2008

euronews_icons_loading
Specialist Dilip Patel, left, works at his post on the floor of the New York Stock Exchange, Monday, March 9, 2020
Specialist Dilip Patel, left, works at his post on the floor of the New York Stock Exchange, Monday, March 9, 2020   -   Tous droits réservés  AP Photo/Richard Drew
Taille du texte Aa Aa

Wall Street n'avait pas connu pareil plongeon depuis 11 ans. En plein krach pétrolier, plombée par les menaces de récession liées au coronavirus, la bourse new-yorkaise a connu sa pire séance depuis la crise de 2008. Les échanges ont même brièvement été interrompus. L'indice Dow Jones a terminé à moins 7,83 %.

Les bourses européennes l'avaient précédé avec une multitude de voyants au rouge : chute des cours du pétrole de 25 %, activité économique au ralenti, mesures de confinement ou de contrôles en cascade. À Paris, le CAC 40 a dégringolé de 8,39 %, là encore son plus gros décrochage depuis la crise financière de 2008. Plongeon également à Londres, Milan, Madrid ou Francfort. Le DAX a, lui, connu sa plus lourde chute depuis les attentats du 11 septembre 2001.

Les marchés craignent un assèchement du financement de l'économie réelle et le FMI appelle urgemment à une réponse internationale coordonnée pour atténuer l'impact du Covid-19.