DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Vers une industrie européenne du ciment plus économe en CO2

euronews_icons_loading
Vers une industrie européenne du ciment plus économe en CO2
Tous droits réservés  euronews
Taille du texte Aa Aa

La recherche européenne contribue à faire évoluer l'industrie du ciment, particulièrement émettrice de CO2. Un projet appelé LEILAC a permis la construction d'une installation pilote dans une cimenterie située à Lixhe en Belgique capable de capturer le CO2 émis lors de l'étape de la cuisson.

Nous interrogeons sur le site, Jan Theulen, le directeur des ressources alternatives au sein de cette entreprise, HeidelbergCement, l'un des plus grands producteurs de ciment en Europe.

Un autre mix énergétique

Selon lui, les cimenteries du futur seront connectées, très performantes en énergie et donc, très différentes de ce qu'elles sont aujourd'hui.

"D'ici 2050, une usine comme celle-ci sera totalement différente : elle aura un autre mix énergétique, elle utilisera plus d'électricité lors de l'étape de la cuisson," affirme Jan Theulen.

"Mais pour couronner le tout, elle disposera d'une unité de capture du CO2 et ce CO2 aura une destination finale : soit il servira dans d'autres industries ou pour d'autres produits, soit il sera séquestré, stocké," assure-t-il.

"Réduire les coûts et développer les technologies"

"Et tout cela évoluera de cette manière au cours des prochaines décennies, cela représentera un grand changement pour notre secteur," reconnaît le directeur.

"Notre entreprise a un objectif de neutralité carbone pour 2050 et aujourd'hui, nous avons vraiment conscience des étapes que nous devons franchir pour y arriver," indique-t-il. _"L'un des aspects importants, c'est de réduire les coûts et de développer les technologies qui rendront cela possible," i_nsiste-t-il.