DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Coronavirus : des mesures inégales dans les pays scandinaves

euronews_icons_loading
Coronavirus : des mesures inégales dans les pays scandinaves
Tous droits réservés  Adam Ihse/Adam Ihse
Taille du texte Aa Aa

Moins touchés que le sud et le centre de l'Europe, les pays scandinaves se préparent néanmoins à une propagation du coronavirus. Au sud de Stockholm, l'armée suédoise a installé un hôpital de campagne dans un centre d''exposition. Il ne sera utilisé qu'en cas de saturation des services hospitaliers et pourra accueillir 70 patients, dont une trentaine en soins intensifs.

La Suède a déclaré 2000 contaminations et 25 décès et reste l'un des pays les plus laxistes en matière de mesures préventives. Seuls les rassemblements de plus de 500 personnes sont interdits.

Au Danemark, en revanche, la Première ministre a élevé les mesures d'un cran. Le confinement est prolongé jusqu'au 13 avril et le gouvernement demande aux Danois de renoncer aux réunions familiales ou aux déplacements pour les fêtes de Pâques.

Les hôpitaux danois commencent à manquer de masques, de visières et de gel hydroalcoolique. Et les kits de dépistage sont insuffisants pour systématiser les tests comme le réclame l'opinion publique. Le pays recense 1500 cas de personnes contaminées. 24 d'entre elles y ont laissé la vie.