DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Sur la ligne de front, des travailleurs inquiets face à la menace du Covid-19

euronews_icons_loading
Sur la ligne de front, des travailleurs inquiets face à la menace du Covid-19
Tous droits réservés  AFP
Taille du texte Aa Aa

Alors que de nombreux habitants en Europe sont confinés chez eux en cette période d’épidémie, d’autres continuent de sortir pour aller travailler et ainsi garantir les services essentiels comme l’alimentation. Mais beaucoup de ces salariés sur la ligne de front s’inquiètent pour leur santé.

Dans les supermarchés, les salariés inquiets

A Vitrolles, dans le sud de la France, des employés du supermarché Carrefour ont fait valoir leur droit de retrait. Ils estiment que leur employeur n’a pas pris les mesures nécessaires pour les protéger du Covid-19 :

On n'a aucun masque, aucun moyen de se protéger, on n'a pas de gants, on manque de gel hydroalcoolique, on manque de tout en fait!
Gérard Casbarian
syndicaliste, Carrefour Vitrolles

Indispensables chauffeurs de camions

Sur une autoroute en Italie, nous croisons des chauffeurs de camions plus que jamais indispensables aujourd'hui pour approvisionner supermarchés, hôpitaux et pharmacies. Leur mission est essentielle. Mais certains chauffeurs ne cachent pas une certaine amertume :

« Il y a un mois, on était considéré comme des criminels de la route, maintenant on est pris pour des sauveurs. Mais nous ne sommes pas des héros. On travaille normalement, tous les jours."
Un chauffeur de camion

Des personnels soignants désarmés

L’inquiétude aussi de ces personnels soignants en Roumanie. Comme nombre de leurs confrères européens, ils dénoncent le manque d’équipements de protection et doivent improviser pour préserver leur santé :

Nous ne portions ni masque, ni bonnet, ni protection pour les pieds. Ils nous ont dit qu’on pouvait mettre nos propres chapeaux. L'un de nous a utilisé un sac en plastique pour protéger ses pieds.
Une infirmière en Roumanie

Grève chez Amazon

Aux Etats-Unis aussi, des salariés d’amazon et ceux d’Instacart, une plateforme de course en ligne ont fait grève. Toujours la même preoccupation : la santé, et la même exigence, être davantage protégé face au Covid-19.