PUBLICITÉ

Équateur : des centaines de morts du coronavirus attendent dans la rue d'être enterrés

Vue aérienne des nouvelles tombes au cimetière Maria Canals aux abors de Guayaquil en Equateur, le 12 avril 2020
Vue aérienne des nouvelles tombes au cimetière Maria Canals aux abors de Guayaquil en Equateur, le 12 avril 2020 Tous droits réservés Jose Sánchez, AFP
Tous droits réservés Jose Sánchez, AFP
Par euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Dans la ville de Guayaquil, des dizaines de corps sans vie, probablement frappés par le coronavirus, sont tous les jours retirés des habitations et emmenés dans des morgues à ciel ouvert.

PUBLICITÉ

C'est une catastrophe sanitaire qui est en train de se dérouler en Equateur. Dans la ville de Guayaquil, des dizaines de corps sans vie, probablement frappés par le coronavirus, sont tous les jours retirés des habitations et emmenés dans des morgues à ciel ouvert.

Jusqu'à 800 corps ont été ainsi découverts en deux semaines par la force spéciale montée par le gouvernement. Guayaquil, épicentre de l'épidémie en Equateur, a vu ses hôpitaux et ses pompes funèbres rapidement saturés par les malades et les morts du coronavirus.

La plupart des familles ne peuvent pas payer un enterrement et des dizaines de corps ont été laissés dans les rues de la ville, attendant le passage de la police ou des services mortuaires.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

En Equateur, les gangs de narcotrafiquants considérés comme des groupes terroristes

En Equateur, la gauche remporte le premier tour de la présidentielle, second tour mi-octobre

L’Équateur a dit adieu à Fernando Villavicencio