Premier procès pour actes de torture en Syrie

Premier procès pour actes de torture en Syrie
Tous droits réservés AFP
Par Maxime Biosse Duplan
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Deux anciens membres des services secrets syriens, Anwar Raslan et Eyad al-Gharib, comparaissent pour crimes et complicité de crimes contre l'humanité.

PUBLICITÉ

C'est un procès très attendu qui a commencé ce jeudi en Allemagne. Celui de la torture utilisée massivement par le régime syrien contre ses opposants depuis 2011.

Deux anciens membres des services secrets syriens, Anwar Raslan et Eyad al-Gharib, comparaissent pour crimes et complicité de crimes contre l'humanité. le premier est soupçonné du meurtre de 58 personnes et de torture sur 4 000 autres.

Jasper Klinge, procureur principal à la Haute Cour fédérale de justice: "Selon nos informations, les accusés étaient jusqu'ici membres de la division 251 des services secrets généraux syriens. Dans cette division 251, qui faisait partie du système syrien de torture et de meurtre pour réprimer l'opposition, des civils ont été systématiquement torturés de la manière la plus brutale".

Les deux responsables syriens ont été arrêtés en Allemagne. Ils sont jugés à Coblence selon le principe de compétence universelle. Dans la prison où ils travaillaient à Damas, des milliers de civils ont été entassés et torturés, en marge d'une révolution échouée et d'un conflit armé qui a fait 380 000 morts.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Cologne : évacuation d'urgence après la découverte d'une bombe de 500 kg

"L'intégration européenne doit se poursuivre", selon le vice-chancelier allemand Robert Habeck

Allemagne : au Mémorial de Buchenwald, les actes antisémites se multiplient