DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Un déconfinement sous surveillance pour empêcher une seconde vague de contagions

euronews_icons_loading
Virus Outbreak Italy Reopening
Virus Outbreak Italy Reopening   -   Tous droits réservés  Luca Bruno/Copyright 2020 The Associated Press. All rights reserved
Taille du texte Aa Aa

Des patrouilles de police à Milan en Italie pour ce premier week-end après la levée du confinement.

Le maire de la capitale lombarde a exprimé sa colère après la diffusion d'images de rues montrant le non respect des règles de distanciation sociale qui font craindre une seconde vague de contaminations.

A Milan ou à Bari, sur la côte adriatique, les habitants retrouvent le goût de la liberté. Pour beaucoup d'Italiens, le confinement ne pouvait plus durer :"Je n'en peux plus de rester chez moi. Je suis retraitée et seule. Je déprime, je ne peux plus le supporter!", dit une femme.

Si les promenades sont désormais autorisées, les regroupements entre amis demeurent interdits.

Au Portugal aussi, la chasse aux contrevenants

C'est le cas aussi sur cette plage du Portugal, où un policier chasse deux contrevenants : _"Vous ne pouvez pas rester ici, la plage est uniquement accessible pour l'exercice physique et rien d'autre."
_

Moins touché que ses voisins européens par la pandémie de coronavirus, le Portugal a assouplit les mesures de restriction, mais demande aux habitants de rester très vigilants, le pays voulant à tout prix éviter une vague de contagions qui pourrait rapidement submerger son fragile système de santé.