DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

L’UE autorise, sous conditions, les voyages cet été

euronews_icons_loading
L’UE autorise, sous conditions, les voyages cet été
Tous droits réservés  Andrew Medichini/Copyright 2020 The Associated Press. All rights reserved
Taille du texte Aa Aa

Les avions sont toujours cloués au sol. Malgré une levée partielle des mesures de confinement à travers l’Europe la situation semble identique pour plusieurs secteurs. Les appareils ne décollent pas, les plages restent en partie fermées et les restaurants ont toujours le rideau baissé.

Les vacances d’été cette année relèvent du rêve mais l’UE veut en faire une réalité. La Commission européenne a présenté mercredi ses orientations pour permettre la reprise des voyages et relancer le secteur touristique à quelques semaines de la haute-saison.

La vice-présidente de l’institution, Margrethe Vestager, souligne que les efforts sont tournés vers cet été. "Ce secteur est une activité vitale de l’économie européenne, près d’un dixième du PIB à travers l’Europe et plus de 10% dans plus de 11 Etats membres", rappelle la Danoise.

La Commission européenne propose un ensemble de recommandations :

  • une approche commune pour permettre la libre circulation des personnes
  • rétablir les transports tout en respectant les règles de sécurité
  • proposer des bons à valoir plus attractifs qu’un remboursement, même si cette option doit rester possible
  • rétablir les services touristiques

La reprise de la circulation des voyageurs doit se faire entre des régions ou des Etats membres qui présentent une situation sanitaire similaire. Les capacités hospitalières doivent aussi être en mesure de faire face aux arrivées de touristes. Autant d’éléments qui reviennent aux autorités nationales. Le Commissaire européen chargé du Marché intérieur, souligne qu’il faut accepter les disparités épidémiologiques d’un pays membre à l’autre. Thierry Breton rappelle aussi que "les Etats membres vont progressivement lever les restrictions aux frontières, cela va se faire graduellement et pas en une seule fois".

Ces orientations sont accueillies avec soulagement par les acteurs du secteur. "Evidemment cet été la saison touristique sera cruciale pour des millions d’emplois", explique le directeur d’Airlines for Europe, Thomas Reynart. "Nous pouvons espérer que les Etats membres seront suffisamment raisonnables pour se parler en amont avant de prendre certaines mesures", ajoute-t-il.

L'industrie du tourisme voit donc une lueur d’espoir avec le retour des vacanciers à travers l’Europe. Mais la propagation du virus reste imprévisible. Beaucoup de voyageurs risquent de s’interroger sur la nécessité de se déplacer. Cet été s’annonce de toute façon particulier pour les citoyens et les professionnels.