DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

En Italie, une rencontre entre nature et sculpture

euronews_icons_loading
En Italie, une rencontre entre nature et sculpture
Tous droits réservés  RAI
Taille du texte Aa Aa

L'après-confinement est propice aux retrouvailles avec les grands espaces, et les quatre hectares du jardin de la Serpara, à 100 km au nord de Rome, offrent à voir un cohabitation des plus pittoresques entre nature et sculpture. On l'appelle aussi « le jardin de Paul Wiedmer », du nom de l'artiste qui le façonne depuis plus de 20 ans.

« Je suis venu à Rome grâce à une bourse d'études obtenue auprès de l'ambassade de Suisse, raconte-t-il. Au bout d'un an, j'ai commencé à élargir mes visites autour de Rome et un jour je suis arrivé ici à Civitella d'Agliano. Il pleuvait. Je suis rentré dans un bar et un homme m'a demandé si j'aimais Civitella. Je lui ai répondu que oui, que c'était très beau. Il m'a dit que sa belle-mère vendait sa maison et je lui ai dit que j'étais intéressé. Nous sommes venus ici et je suis immédiatement tombé amoureux de ce lieu parce que c'était l'endroit idéal pour faire un jardin de sculptures. »

Les œuvres contemporaines sont conçues par des artistes dont beaucoup viennent travailler sur place et s'inspirent de la nature environnante. Cette œuvre d'une vie, Paul Wiedmer continue de l'enrichir pour en faire un peu plus encore son jardin enchanté.