DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Déconfinement en Grèce : l'Acropole rouvre ses portes aux visiteurs

euronews_icons_loading
Déconfinement en Grèce : l'Acropole rouvre ses portes aux visiteurs
Tous droits réservés  Petros Giannakouris/Copyright 2020 The Associated Press. All rights reserved.
Taille du texte Aa Aa

Plus de 60 jours après sa fermeture au public, l'Acropole a retrouvé ses visiteurs venus du monde entier. Moins nombreux que d'habitude, certes, mais justement, c'est ce qui fait le charme de la visite du monument phare d'Athènes.

Seule différence désormais : le personnel équipé de masques et de visières en plastique est chargé de veiller au respect des règles de distanciation sociale,

"C'était fantastique, absolument magnifique", raconte ce touriste britannique. "Nous avons beaucoup de chance d'être ici aujourd'hui, il y a si peu de monde, c'est tellement paisible".

"Je pense que le masque est assez contraignant, mais nous nous y sommes habitués. Je n'avais pas d'autre choix que de le porter même s'il n'y avait pas du tout de monde", relative cette autre touriste.

Le site peut accueillir en tout jusqu'à 2 000 personnes en même temps, mais des groupes trop importants ne seront pas acceptés.

L'Acropole n'est pas le seul haut lieu du tourisme à rouvrir en Grèce. Environ 200 sites archéologiques accueillent de nouveau des visiteurs dans tout le pays. Pour se rendre au musée, il faudra néanmoins patienter jusqu'au 15 juin.

"Nous prenons soin de nos monuments culturels uniques qui reçoivent des millions de visiteurs chaque année et en même temps, nous prenons toutes les mesures nécessaires pour protéger la santé de ceux qui viennent en Grèce", a déclaré la Présidente de la République hellénique Katerina Sakellaropoulou.

La Grèce prend également soin de son économie, le tourisme contribuant à 20% du produit intérieur brut du pays. "Le ministère de la culture s'efforce de fournir tous les moyens nécessaires, afin que les visiteurs grecs et étrangers puissent se sentir en toute sécurité dans nos sites archéologiques", explique Lina Mendoni, ministre de la Culture et des Sports.

"'La Grèce est une destination sûre' : c'est le message envoyé par les autorités à tous les Européens qui planifient actuellement leurs vacances d'été. Pour le pays, le tourisme est une source importante de revenus et le gouvernement s'efforce d'attirer le plus grand nombre de touristes possible", conclut notre correspondant à Athènes, Apostolos Staikos.