DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Les Etats-Unis se retirent d'Open Skies, traité de transparence et de surveillance internationale

euronews_icons_loading
Les Etats-Unis se retirent d'Open Skies, traité de transparence et de surveillance internationale
Tous droits réservés  AP Photo
Taille du texte Aa Aa

C'est une nouvelle brèche dans le statu quo sécuritaire mondial. Donald Trump menace de retirer les Etats-Unis du traité international Open Skies (Ciel Ouvert), qui permet à ses membres de survoler de façon non-armée les territoires des autres et collecter des informations militaires.

Le Président américain déclarait ce jeudi devant la Maison Blanche : "Je pense que nous avons une très bonne relation avec la Russie. Mais la Russie n'a pas adhéré au traité. Donc, tant qu'ils n'y adhèrent pas, nous nous en retirons. Mais il y a de très bonnes chances que nous concluions un nouvel accord ou que nous fassions quelque chose pour remettre cet accord en service."

La Russie n'a pas adhéré au traité. Donc, tant qu'ils n'y adhèrent pas, nous nous en retirons.
Donald Trump

Le système Open Skies, effectif depuis vingt ans, est considéré avec les traités de non prolifération nucléaire comme un instrument majeur de la paix internationale.

Le Pentagone a pesé lourd dans la décision d'en retirer les Etats-Unis :"Depuis 2017, a expliqué le porte-parole du Pentagone, les États-Unis ont déclaré la Russie en violation du traité à plusieurs reprises, notamment car elle a limité les distances de vol au-dessus de Kaliningrad à 500 kilomètres, ce qui réduit la transparence dans une zone fortement militarisée".

La Russie a réagi en parlant d'un coup porté au système de sécurité militaire en Europe.

Et pour plusieurs diplomates américains et sénateurs démocrates, le retrait américain, qui doit intervenir sous six mois, risque de saper les alliances qu'ont les Etats-Unis avec leurs alliés européens, qui comptent sur Open Skies pour garder la Russie redevable et responsable de ses activités militaires dans la région.