DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Le procès pour corruption de Benjamin Netanyahou s'est ouvert à Jérusalem

euronews_icons_loading
Le procès pour corruption de Benjamin Netanyahou s'est ouvert à Jérusalem
Tous droits réservés  Ronan Zvulun/AP
Taille du texte Aa Aa

C'est un Benjamin Netanyahou plein de défiance qui a fait son entrée au tribunal de Jérusalem ce dimanche pour le début de son procès pour corruption. Refusant de s'asseoir dans le box des accusés avant que les caméras ne quittent la salle d'audience, Benjamin Netanyahou est le premier chef de gouvernement israélien à répondre d'accusations criminelles en cours de mandat.

A l'extérieur du tribunal, plusieurs dizaines de ses supporters criaient au complot, invoquant même parfois l'affaire Dreyfus...

"Nous ne permettrons pas qu'une photo soit prise de Netanyahou humilié, lance cet homme. La seule raison pour laquelle ils l'ont forcé à venir ici (au tribunal), même si la loi l'autorise à être absent, est de montrer une photo de lui sur le siège de l'accusé. Ce qu’ils verront, c’est un peuple fier, la tête haute, debout et qui dit «Tu ne marcheras jamais seul, Netanyahu".

Juste en face, un autre rassemblement, contre Netanyahou celui-ci, avec de nombreux drapeaux noirs, symboles de "la mort de la démocratie israélienne". "Il est inculpé de trois chefs d'accusation, explique un homme, de corruption, d'abus de confiance et, espérons-le, le tribunal va rendre justice".

Benjamin Netanyahou est parvenu à se maintenir au pouvoir il y a une semaine grâce à un accord de gouvernement avec son rival Benny Gantz. Son procès pourrait durer plusieurs mois.