DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Premier League : reprise des entraînements avec contact

euronews_icons_loading
Premier League : reprise des entraînements avec contact
Tous droits réservés  Rui Vieira/Copyright 2020 The Associated Press. All rights reserved
Taille du texte Aa Aa

En votant mercredi à l'unanimité en faveur d'une reprise des entraînements avec contact, la Premier League a fait un grand pas vers un redémarrage du championnat d'Angleterre suspendu mi-mars par la pandémie de coronavirus, même si l'établissement d'un calendrier pour finir la saison reste délicat.

Les clubs pourront désormais "s'entraîner en groupe et avoir recours aux tacles, tout en continuant à limiter toute proximité qui ne serait pas nécessaire", explique la Premier League qui avait autorisé, la semaine dernière, les entraînements sans contact et par petits groupes de 5, "tout en maintenant les mesures de distanciation sociale".

Cette décision, qui "marque un nouveau pas vers un redémarrage de la Premier League, quand il sera possible de le faire en toute sécurité" souligne la Premier League, était attendue. Mais l'absence de voix dissonante reflète aussi le regain de confiance général envers les mesures de sécurité sanitaire mises en place après avoir été longuement débattues.

Des joueurs avaient fait savoir qu'ils estimaient prématuré un retour sur les terrains d'entraînements et certains avaient même refusé, avec la bénédiction de leurs clubs, de s'entraîner avec leurs équipiers, comme N'Golo Kanté à Chelsea ou Troy Deeney à Watford.

Longues plages de football télévisé

Toutefois, les résultats plutôt encourageants des premières vagues de tests semblent avoir renforcé le scénario d'une reprise prochaine des matches.

Après 6 cas positifs sur 748 échantillons lors de la première, puis 2 sur 966 échantillons pour la deuxième vague, ce ne sont que 4 nouveaux cas positifs qui ont été identifiés sur 1.008 personnes testées pour la troisième, dont les résultats ont été annoncés en début de soirée.

"Honnêtement, depuis que la Bundesliga a repris et que les championnats portugais et espagnols ont annoncé des dates de reprise, je pense que c'est le moment le plus difficile pour nous parce que nous voulons jouer. C'est dur de voir d'autres pays jouer alors que nous, nous ne pouvons pas", a confié mercredi à Sky Sports José Mourinho, entraîneur de Tottenham.

La Premier League va maintenant entrer dans la phase concrète de planification des 92 matches restant à disputer pour terminer la saison. Les négociations vont débuter jeudi avec les diffuseurs que la Premier League aura à coeur de contenter. Même si la saison est menée à son terme, le produit livré aux diffuseurs (horaires modifiés, matches à huis clos...) ne sera pas celui promis et les clubs pourraient avoir à rembourser 340 M GBP (380 M EUR) à Sky, BT Sport et consorts.

L'une des lignes directrices sera de rendre possible la diffusion de tous les matches pour maximiser les revenus des diffuseurs qui espèrent ainsi fidéliser ou récupérer leurs abonnés. Selon le quotidien The Mirror, la Premier League envisagerait de longues plages de football télévisé l'après-midi avec 5 matches le samedi et 5 matches le dimanche dont les coups d'envoi seraient étalés toutes les deux heures de 12h00 à 20H00 locales.

Reprise le 12 juin, le 19 ou le 26 ? -

Une solution qui plairait aux clubs, dans la mesure où elle limiterait leur rythme à une rencontre par semaine, mais qui ferait déborder la fin de saison sur le mois d'août.

Il faudra aussi discuter de la répartition des matches entre les diffuseurs, notamment les 45 qui n'auraient pas été diffusés en temps normal du fait de l'embargo existant sur les rencontres disputées le samedi à 15H00, retransmises en direct uniquement par les télévisions étrangères.

Le gouvernement britannique a fortement poussé les instances anglaises à laisser quelques uns de ces 45 matches à la BBC pour que vraiment tout le monde puisse les voir, mais cela ne semble pas être du goût de Sky et BT.

L'autre point crucial, celui que le grand public attend en tout cas avec le plus d'impatience, concernera la date du retour effectif à la compétition.

La date-cible initiale du 12 juin semble un peu trop rapprochée pour avoir des effectifs complètement remis en forme, mais la Premier League espère encore pouvoir redonner le coup d'envoi d'un match le vendredi 19 juin.

Plusieurs voix, comme celle de l'entraîneur de Newcastle Steve Bruce ou du syndicat des joueurs, la Professional Footballers' Association (PFA) réclament cependant au moins un mois d'entraînement complet, ce qui repousserait au week-end du 26 juin le retour du football dans le pays qui l'a créé.