DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Nouvel acquis social en Espagne : le revenu minimum vital est enfin adopté

euronews_icons_loading
Nouvel acquis social en Espagne : le revenu minimum vital est enfin adopté
Tous droits réservés  J.J. Guillen/AP
Taille du texte Aa Aa

C'est un nouvel acquis social en Espagne. Un revenu minimum de base garanti pour les foyers les plus pauvres. Il a été adopté en conseil des ministres ce vendredi et devrait profiter à 2,3 millions de personnes dès début juin.

850 000 familles sont concernées. L'aide mensuelle, entre 460 et 1000 euros, pourra être demandée dès le 1er juin, y compris par les migrants et les demandeurs d'asile. Coût pour Madrid, 3 milliards d'euros.

Pablo Iglesias, deuxième vice-premier ministre et ministre des droits sociaux et de l'agenda 2030 : "La pandémie a évidemment aggravé la situation de nombreux citoyens. C'était un engagement de la législature et cela faisait partie du programme du gouvernement, mais à la suite de la pandémie, c'est devenu un besoin absolument urgent car des milliers de familles espagnoles ne peuvent plus attendre".

Ce nouveau revenu rapproche l'Espagne de plusieurs standards européens en matière de pauvreté. Avec au moins 22%, le pays est le second, ou le troisième selon les sources - en taux de pauvreté au niveau européen derrière la Roumanie.

Le Ministre de l'inclusion, de la sécurité sociale et des migrations, ajoute : "Nous serons dans la moyenne, nous serons proches de la moyenne européenne des dépenses pour ce type de prestation en comparaison avec les pays qui nous entourent".

La Banque d'Espagne a révélé dans son dernier rapport qu'au moins 12 millions de personnes vivent sous le seuil de pauvreté.

Avec la crise sanitaire, des milliers de foyers qui se trouvaient juste au dessus du fameux seuil ont perdu leurs emplois et ont du se résoudre à demander l'aide des associations locales et des paroisses catholiques... Madrid et Barcelone en particulier ont constaté ce phénomène.