DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

George Floyd : indignation et colère des sportifs noirs

Marcus Thuram
Marcus Thuram   -   Tous droits réservés  Martin Meissner/Copyright 2020 The Associated Press. All rights reserved
Taille du texte Aa Aa

Les athlètes noirs se mobilisent dans le monde entier contre le racisme et les violences policières. Chef de file de ce mouvement de colère après la mort de l'Américain George Floyd le 25 mai, Michael Jordan, star mythique du basket, qui dénonce aujourd'hui le "racisme enraciné", se disant "profondément attristé et totalement en colère".

Un autre basketteur, Lebron James, a eu lui aussi des mots très forts, en se demandant "Pourquoi l'Amérique ne nous aime-t-elle pas nous aussi ?"

Réactions indignées, de colère et parfois très politiques dans les sports américains comme le basket, le baseball, le football américain, mais aussi dans le monde du tennis, avec Naomi Osaka, Coco Gauff et Serena Williams notamment..

Et puis cette déclaration extrêmement véhémente du sextuple champion du monde de Formule Un Lewis Hamilton, qui dénonce le silence de son industrie, dominée par les blancs... "Je sais qui vous êtes et je vous vois" ajoute le Britannique...

View this post on Instagram

#BlackLivesMatter

A post shared by Lewis Hamilton (@lewishamilton) on

Plusieurs footballeurs européens se sont aussi mobilisés. L'Anglais Jadon Sancho arborant un message "Justice pour Floyd" et le Français Marcus Thuram, fils de Lilian Thuram, faisant ce geste plein de symbole après avoir marqué dimanche en championnat allemand... Un genou à terre qui rappelle celui de Colin Kaepernick en 2016. Le joueur de football américain n'a toujours pas retrouvé de club depuis.