DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Covid-19 : 5 000 morts en Suède, bilans en hausse en Italie et au Portugal

euronews_icons_loading
Des étudiantes en Italie portant un masque contre le Covid-19
Des étudiantes en Italie portant un masque contre le Covid-19   -   Tous droits réservés  Cecilia Fabiano/LaPresse
Taille du texte Aa Aa

Suède : une stratégie de plus en plus contestée

La barre des 5 000 morts du coronavirus a été dépassée en Suède, où la stratégie du gouvernement est de plus en plus critiquée, les autorités n’ayant pas imposé de mesures de confinement de la population, misant davantage sur les appels à la prudence, les mesures barrières et pariant sur l’immunité collective.

Résultat, le pays affiche aujourd’hui un taux de mortalité nettement plus élevé que ses voisins scandinaves. Le Suède a toutefois passé le pic de l’épidémie, le nombre de patients en soins intensifs poursuit sa décrue. Si le gouvernement a reconnu une stratégie trop souple face au coronavirus, il refuse pour l’heure de parler d’échec.

Hausse des décès en Italie

En Italie, le nombre de morts a augmenté ce mercredi : 43 en 24 heures (contre 34 la veille) pour un total désormais de près de 34 500 morts, le bilan le plus lourd en Europe après le Royaume-Uni.

Les autorités sanitaires s'inquiètent après l’apparition de nouveaux foyers de contamination ces derniers jours à Rome, l’un dans un hôpital, l’autre dans un immeuble d’un quartier populaire, qui a aussitôt été placé en quarantaine.

Portugal : 300 nouveaux cas en moyenne par jour

Enfin le Portugal assiste à une hausse des cas de contamination, environ 300 par jour en moyenne, principalement dans la région de Lisbonne.

Un foyer a été détecté dans une maison de retraite. 29 personnes âgées et 10 membres du personnel ainsi que certains de leurs proches ont été testés positifs.

Avec près de 1 500 morts, le Portugal est toutefois beaucoup moins touché que ses voisins européens par la pandémie.