DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

"Tehran" : la nouvelle série d'espionnage

euronews_icons_loading
"Tehran" : la nouvelle série d'espionnage
Taille du texte Aa Aa

Une nouvelle série d'espionnage intitulée "Tehran" vient d'arriver sur les écrans en Israël.

Au cœur de cette histoire, une jeune hackeuse israélienne d'origine iranienne. Œuvrant pour le Mossad, les services de renseignement, elle est envoyée en mission secrète sur sa terre natale à Téhéran pour désactiver un réacteur nucléaire.

L'actrice Esti Yerushalmi avait 13 ans quand elle a fui l'Iran après la révolution islamique. Ce film a ravivé des souvenirs douloureux. "L'Iran me manque, toute cette beauté, tous les gens. C'est un pays formidable, qui souffre aujourd'hui."

A Téhéran, la mission tourne mal. L'espionne se retrouve coincée en Iran où elle découvre ses racines et rencontre des militants pro-démocratie. La série aborde la question de l'identité et du déracinement :

"Nous touchons à la question de l'immigration, parce que notre agent du Mossad est une immigrée en Israël. Et quand elle revient à Téhéran, elle se sent chez elle. Donc, où est son identité? Son identité est-elle toujours en Israël, qui l'a envoyée là-bas, ou dans sa patrie d'origine? Il y a beaucoup d'éléments qui se superposent dans cette série, il n'y a pas que l'action et le plaisir du spectacle", souligne Dana Eden, la créatrice-productrice de cette série.