Pourquoi la Libye attise les tensions entre la France et la Turquie

Pourquoi la Libye attise les tensions entre la France et la Turquie
Par Julien Pavy
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

La France accuse la Turquie de livrer des hommes et des armes en Libye, tandis qu'Ankara accuse Paris de soutenir le général dissident Khalifa Haftar. Et que fait l'OTAN ? Analyse et Interview de Didier Billion, directeur adjoint de l'IRIS.

PUBLICITÉ

La Libye se retrouve au cœur des tensions entre la France et la Turquie, ainsi que d’autres puissances régionales.

Quelle est la situation en Libye ?

Le pays est toujours coupé en deux :

  • A l’Ouest, le gouvernement d’union nationale, dirigé par Fayez el-Sarraj, basé à Tripoli, reconnu par les Nations Unies, et soutenu par la Turquie et le Qatar.
  • A l’Est, les forces du maréchal dissident Khalifa Haftar, soutenues par l’Egypte, les Emirats arabes unis, l’Arabie saoudite.

Le rôle ambigu de la France

La Turquie accuse aussi la France de soutenir le général qui avait lancé l'an passé une offensive sur Tripoli. Mais depuis, ses troupes ont multiplié les revers militaires et ne cessent de reculer. Elles pourraient perdre aujourd'hui la ville stratégique de Syrte, ce qui inquiète particulièrement l'Egypte qui a brandi la menace d’une intervention militaire.

Interview de Didier Billion, directeur adjoint de l'Iris, l’Institut de relations internationales et stratégiques, spécialiste de la Turquie et du Moyen-Orient.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Opération de réconciliation menée par Ankara à destination de l'UE

Président turc Erdogan : la victoire de l'Azerbaïdjan au Karabakh ouvre de "nouvelles opportunités"

Après un premier discours, Volodymyr Zelensky au Conseil de sécurité de l'ONU