DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Poutine : "Nous n'oublierons jamais que c'est le peuple soviétique qui a écrasé le nazisme"

euronews_icons_loading
Poutine : "Nous n'oublierons jamais que c'est le peuple soviétique qui a écrasé le nazisme"
Tous droits réservés  Sergey Pyatakov/Host Photo Agency
Taille du texte Aa Aa

La Russie célébrait ce mercredi le 75ème anniversaire de la victoire sur l'Allemagne nazie.

14 000 hommes sur la Place Rouge

Vladimir Poutine était bien sûr aux premières loges de cette parade militaire qui a rassemblé quelque 14 000 hommes sur la Place Rouge, sans masque, ni distanciation sociale.

Le défilé initial, prévu le 9 mai, avait été reporté en raison de la crise sanitaire. "Cette année, la parade a donc eu lieu le même jour que celle organisée lors de la victoire en 1945, explique notre correspondante à Moscou, Galina Polonskaya. Étaient présents dans ce défilé, non seulement des militaires russes, mais aussi des soldats de 13 autres pays, notamment d'Inde et de Chine."

Chars d'assaut, missiles, systèmes anti-aériens... Comme chaque année, ce défilé est aussi l'occasion pour la Russie de faire l'étalage de sa puissance militaire.

Dans son discours, Vladimir Poutine a rappelé la contribution essentielle des soldats soviétiques lors de la victoire sur l'Allemagne nazie et la dette que les Européens avaient envers l'URSS 75 ans après la guerre.

Nous n'oublierons jamais que c'est le peuple soviétique qui a écrasé le nazisme. Les soldats soviétiques ont libéré les pays d'Europe des envahisseurs, ont mis fin à la tragédie de l'Holocauste et ont sauvé le peuple allemand du nazisme et de son idéologie mortelle.
Vladimir Poutine
Président russe

Environ 25 millions de morts en URSS

Accompagné de dirigeants d'anciennes Républiques soviétiques, dont le président Bélarus Alexandre Loukachenko, Vladimir Poutine a rendu hommage aux soldats soviétiques tombés durant la Seconde Guerre mondiale. Près de 10.000 millions morts, selon les estimations, 25 millions en comptant les civils.