DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Les Islandais appelés aux urnes pour élire leur président

euronews_icons_loading
Les Islandais appelés aux urnes pour élire leur président
Tous droits réservés  Кадр из видео AFP
Taille du texte Aa Aa

Après la Serbie dimanche dernier, l'Islande est le deuxième pays d'Europe à retrouver le chemin des urnes après la pandémie de coronavirus. Pour ce scrutin à un tour organisé ce samedi dans ce petit pays de 365 000 habitants, les sondages réalisés depuis début juin prédisent au président sortant Guðni Jóhannesson, universitaire sans étiquette de 52 ans, une victoire sans appel avec plus de 90% des suffrages.

Unique rival de Guðni Jóhannesson, le candidat de droite, proche de la ligne nationaliste Guðmundur Franklín Jónsson, peine à fédérer avec son côté polémiste. Dirigeant depuis l'Islande un hôtel au Danemark depuis 2013, cet ex-agent de change à Wall Street de 56 ans s'est engagé en politique en 2010. C'est la première fois dans l'histoire de la jeune république qu'un opposant défie un chef de l’État dès la fin de son premier mandat.

Guðni Johannesson avait été élu en 2016 comme sixième et plus jeune président depuis l'indépendance de l'Islande en 1944.