DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

En pleine crise économique, les Croates votent pour les législatives

euronews_icons_loading
En pleine crise économique, les Croates votent pour les législatives
Tous droits réservés  أ ف ب
Taille du texte Aa Aa

Les Croates sont appelés aux urnes ce dimanche pour les législatives. Un scrutin serré qui se déroule à l'ombre du coronavirus et en pleine crise économique, avec d'un côté les conservateurs au pouvoir, de l'autre une coalition de centre-gauche, et en embuscade, le "Mouvement patriotique" du chanteur Miroslav Skoro.

Les Croates votent ce dimanche pour les élections législatives au moment où un regain de contaminations par le coronavirus met les conservateurs au pouvoir sous pression.

Les bureaux de vote ont ouvert à 7 heures ce dimanche matin. Un scrutin serré avec d'un côté les conservateurs au pouvoir, menés par le Premier ministre sortant Andrej Plenkovic. Celui-ci vante la capacité du gouvernement à avoir maîtrisé la crise et appelle à éviter de nouvelles expérimentations politiques dans ce contexte instable. Mais la démission récente de plusieurs ministres à cause de suspicions de corruption pourrait aussi peser sur le scrutin

Face à lui, une coalition de centre-gauche emmenée par les sociaux-démocrates. Son leader Davor Bernardic accuse lui le gouvernement d'avoir "délibérément mis la Croatie en danger" en décidant de tenir les élections pendant la pandémie. Il mise également sur les thèmes de la lutte contre la corruption et de la modernisation de l'économie pour convaincre les Croates, alors que le secteur du tourisme devrait être sévèrement touché en 2020 par la crise.

Si aucun des deux camps ne se retrouve en position d'obtenir la majorité absolue des députés, le "Mouvement patriotique" du chanteur Miroslav Skoro, qui avait raflé 20% des suffrages lors de la dernière présidentielle, pourrait donc se retrouver en position d'arbitre. Les titres patriotiques du chanteur avaient fait un carton pendant et après la guerre d'indépendance. Aujourd'hui, Miroslav Skoro attire à nouveau les nationalistes, y compris les déçus d'Andrej Plenkovic.

Une élection qui survient en période de crise économique, conséquence de la pandémie de coronavirus. La Croatie, très dépendante du tourisme, devrait voir son PIB reculer de près de 10%, soit la pire contraction depuis des décennies. Et en matière de tourisme, la Croatie pourrait même être l'un des pays les plus touchés dans le monde, a averti l'organisation des Nations Unies pour le commerce et le développement.