PUBLICITÉ

La justice turque ouvre la voie à la transformation de l'ex-basilique Sainte-Sophie en mosquée

La justice turque ouvre la voie à la transformation de l'ex-basilique Sainte-Sophie en mosquée
Tous droits réservés OZAN KOSE/AFP or licensors
Tous droits réservés OZAN KOSE/AFP or licensors
Par euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

A Moscou, l'Eglise orthodoxe s'est dite "profondément préoccupée" par un éventuel changement de statut de "l'un des plus grands monuments de la culture chrétienne".

PUBLICITÉ

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a annoncé dans la foulée l'ouverture de l'ex-basilique aux prières musulmanes. Une décision saluée par le président turc Recep Tayyip Erdogan mais qualifiée de "provocation envers le monde civilisé" par le gouvernement grec. A Moscou, l'Eglise orthodoxe s'est dite "profondément préoccupée" par un éventuel changement de statut de "l'un des plus grands monuments de la culture chrétienne".

"Nous constatons que l'inquiétude des millions de Chrétiens n'a pas été entendue", a déclaré le porte-parole de l'Eglise russe Vladimir Legoïda, cité par l'agence Interfax, réagissant à la décision du plus haut tribunal administratif en Turquie, avant sa confirmation par le président Recep Tayyip Erdogan.

Construite au VIe siècle par les Byzantins, l'ex-basilique Sainte-Sophie avait été convertie en mosquée après la prise de Constantinople, avant d'être ensuite transformée en musée en 1934 par le dirigeant de la jeune République turque, Mustafa Kemal, soucieux de "l'offrir à l'humanité".

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Ankara et Athènes veulent surmonter leurs différends

En Turquie, des élections municipales aux enjeux nationaux

Turquie : au moins vingt-deux migrants sont morts après le naufrage de leur embarcation