DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

La ville d'Eindhoven mise sur le vert pour éviter la saturation

euronews_icons_loading
euronews
euronews
Taille du texte Aa Aa

Les villes sont vouées à voir leur population augmenter. D'après une projection des Nations Unies, d'ici 2050, 68% des habitants de la planète vivront dans des zones urbaines. C'est pour cette raison que de nombreuses municipalités ont entamé leur transition verte dans l'objectif de bâtir un cadre de vie plus agréable et plus sain.

C'est le cas d'Eindhoven qui participe au projet européen UNaLab. Cette ville tout comme Tampere et Gênes expérimente des solutions fondées sur la nature pour améliorer sa qualité de vie.

"50.000 habitants supplémentaires dans les prochaines années"

Delia Mitcan, la coordinatrice du projet Smart Cities à Eindhoven, nous en dit plus sur le défi que sa ville doit relever : "Nous allons certainement compter plus de 50.000 habitants supplémentaires dans les 5 ou 10 ans qui viennent. Ce qui fait beaucoup pour une ville comme la nôtre qui est petite à moyenne à l'échelle des Pays-Bas : cela veut dire qu'elle deviendra encore plus saturée en termes de densité et de mobilité," renchérit-elle.

"Agir pour le centre-ville"

"Dans ce contexte, comment répondre à ces défis ?" poursuit-elle. "Cela veut dire que nous devons clairement agir, en particulier dans le centre-ville, parce que c'est attirant de vivre sur place pour les jeunes, les familles avec jeunes enfants et les couples sans enfant puisque par exemple, ils n'ont pas besoin de voiture, ni d'une solution de mobilité pour se déplacer d'un point A à un point B," fait-elle remarquer pour finir.