DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Des chiens pour renifler le coronavirus

euronews_icons_loading
Des chiens pour renifler le coronavirus
Tous droits réservés  EBU
Taille du texte Aa Aa

Le coronavirus a-t-il une odeur ? C'est en tout cas la piste que suivent des chercheurs et l'armée allemande. Huit bergers allemands sont dressés pour être capable de repérer le virus en le reniflant. Concrètement, lorsqu'une cellule est infectée elle sécrète des molécules volatiles libérées dans l'air. Molécules dont l'odeur varie de celle d'une cellule saine. Cette technique est déjà utilisée avec succès sur d'autres maladies telles que certains cancers ou le paludisme.

Dans le cas du coronavirus, les chercheurs de l'université de Hanovre affirment que les chiens sont capables de repérer 94% des cas d'infection qui leur ont été présentés et ce après un entrainement d'une semaine seulement.

Les chiens sont dotés d'un odorat hors du commun. On estime que leur truffe est recouverte de 200 millions de cellules olfactives. A titre de comparaisons, l'être humain en détient 40 fois moins.

Depuis la Première Guerre mondiale, ils sont utilisés pour repérer des mines ou des explosifs avant d'être entraînés à renifler des drogues .

D'autres initiatives équivalentes ont été développées en Europe, en France notamment où des tests en condition réelles ont déjà été menés.