DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Le PSG se qualifie pour la finale de la Ligue des champions en battant Leipzig (3-0)

euronews_icons_loading
Le PSG se qualifie pour la finale de la Ligue des champions en battant Leipzig (3-0)
Tous droits réservés  AP Photo
Taille du texte Aa Aa

Le PSG s'offre sa place en finale de la Ligue des Champions pour la première fois de son histoire.

Pour leur première demi-finale en 25 ans, les Parisiens ont pris l'ascendant sur Leipzig lors de cette rencontre à huit clos à Lisbonne avec deux buts en période signés Marquinhos, Di Maria. Puis Bernat vient assommer la rencontre avec un troisième but en début de seconde mi-temps.

L'année de ses 50 ans, le PSG concrétise ses rêves de finale et espère désormais devenir ce week-end le deuxième club français victorieux de la Ligue des champions après Marseille en 1993.

Avec ce succès, le PSG devient le cinquième club français à atteindre la finale de la plus prestigieuse des coupes d'Europe après Reims (1956, 1959), Saint-Etienne (1976), Marseille (1991, 1993) et Monaco (2004).

Dans un match maîtrisé de bout en bout face au novice Leipzig, club créé ex nihilo en 2009 par la multinationale Red Bull pour bousculer l'aristocratie du football continental, Paris a montré que l'expérience n'avait pas de prix à ce niveau à l'heure de célébrer son cinquantenaire.

Après avoir vécu près d'une décennie de désillusions en C1 depuis l'arrivée des propriétaires qataris en 2011, du plafond de verre des quarts (2013-2016) à la malédiction des "remontadas" depuis le cauchemar de Barcelone en 2017, l'heure est enfin aux jours heureux pour le PSG version QSI.

Comme si le recrutement de plusieurs entraîneurs en vogue, à l'image de Thomas Tuchel en 2018, et l'achat de deux des meilleurs joueurs du monde pour plus de 400 millions d'euros en 2017, n'avaient juste eu besoin d'un peu plus de temps que prévu pour devenir rentable.

Du tandem Neymar-Mbappé, intenable pour les défenseurs adverses, à Marquinhos, auteur de l'ouverture du score (13e), sans oublier la défense de fer incarnée par la paire Thiago Silva-Kimpembe, les atouts pour prétendre au sacre suprême dimanche prochain sont nombreux.

Mais avant, rendez-vous ce mercredi pour une autre demi-finale franco-allemande : le Bayern Munich affronte l'Olympique lyonnais pour une place en finale dimanche face au PSG.