DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Keith Haring, pionnier du Street art, passe de la rue au musée

euronews_icons_loading
Keith Haring, pionnier du Street art, passe de la rue au musée
Tous droits réservés  Matt Rourke/AP
Taille du texte Aa Aa

Ses personnages et ses dessins sont aujourd'hui des icônes du pop art.

Ketih Haring a commencé sur les murs et les rames de métro de New York, avant d'envahir le monde...

Le Musée Folkwang d'Essen lui consacre une grande rétrospective avec plus de 200 oeuvres...

"Il faisait déjà partie des artistes qui ont dit très tôt que l'art doit être visible par tous. Nous aussi voulons quitter l'espace du musée, élargir la définition de ce qu'est un artiste. Lui, a non seulement brisé les limites de l'écran, mais aussi celles des institutions artistiques.
Peter Gorschlueter, Directeur du Musée Folkwang

L'exposition montre Haring non seulement en tant qu'artiste, mais aussi en tant que militant et activiste.

Il a toujours été le témoin de son temps abordant dans ses oeuvres le racisme, la toxicomanie, la destruction de l'environnement ou l'homophobie...

"Il n'a pas seulement inventé des motifs populaires, mais il s'est aussi engagé politiquement et socialement, et il a aussi abordé beaucoup de choses qui sont violentes et font peur. Tout cela le rend spécial en tant qu'artiste, qui n'a rien caché en rendant toujours tout visible.
Hans-Jürgen Lechtreck, conservateur du musée Folkwang

Avec son art, il s'est également engagé dans la lutte contre le sida, dont il est lui-même mort des suites d'une infection en 1990.

L'exposition s'ouvre ce vendredi au musée Folkwang à Essen, en Allemagne, et se poursuit jusqu'au 29 novembre.