DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Contestation bélarusse : des Lituaniens expriment leur solidarité

euronews_icons_loading
Contestation bélarusse : des Lituaniens expriment leur solidarité
Tous droits réservés  euronews
Taille du texte Aa Aa

Ils ont voulu exprimer leur solidarité avec le mouvement de contestation qui dénonce la réélection d'Alexandre Loukachenko à la présidence bélarusse.

Près de 50 000 personnes ont formé une chaîne humaine ce dimanche en Lituanie, qui reliait la capitale Vilnius à Medininkai, à la frontière entre les deux pays, sur plus d'une trentaine de kilomètres.

"C'est la moindre des choses", estime un participant, "d'exprimer ce soutien moral et de montrer notre solidarité, même si on ne va pas remplacer ce gouvernement [bélarusse] ni en former un autre".

Dans les airs comme sur les routes, les drapeaux rouges et blancs étaient à nouveau sortis en signe de ralliement à la mobilisation démocratique qui a gagné le pays voisin.

"Je suis très reconnaissante envers la Lituanie", explique une étudiante bélarusse. "Beaucoup d'amis sont venus ici pour apporter un soutien qu'on ne pourrait même pas imaginer au Bélarus. Je suis vraiment touchée que tout cela ait été organisé".

Un mouvement qui résonne avec la mobilisation de plus d'un million de personnes le 23 août 1989, qui avaient déjà formé une chaîne humaine pour réclamer la fin du joug soviétique.

"En célébrant le trente et unième anniversaire de la Voie balte", indique Liutauras Strimaitis, reporter pour Euronews, "des Lituaniens ont participé à cette chaîne humaine baptisée la "Voie de la liberté" et ont ainsi exprimé leur soutien aux Bélarusses qui tentent d'obtenir un changement démocratique".