Le carnaval de Notting Hill se prépare en version virtuelle

Le carnaval de Notting Hill se prépare en version virtuelle
Tous droits réservés AP Photo
Tous droits réservés AP Photo
Par euronews avec AP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Pour cause de coronavirus, les organisateurs de l'événement londonien ont opté pour une diffusion en ligne des défilés du 29 au 31 août prochain.

Le carnaval londonien de Notting Hill se réinvente pour son édition 2020. Pour cause de coronavirus, les organisateurs diffuseront les défilés en ligne du 29 au 31 août.

PUBLICITÉ

Les costumes sont prêts, mais cette année le célèbre carnaval londonien de Notting Hill se vivra à distance. Crise du Covid oblige, l'un des plus grands festivals de rue européen a dû se réinventer. Les défilés de danseurs seront filmés puis diffusés en ligne le week-end prochain.

Crée il y a plus de cinquante ans par la communauté afro-caribéenne, le carnaval représente pour ses organisateurs davantage qu'une fête. Cette année, il fait écho aux manifestations anti-racistes du mouvement Black Live Matter.

"le carnaval est une protestation"

"Le carnaval est une protestation. Nous sommes tous des rebelles. En participant au Carnaval, vous vous joignez à la commémoration et vous défendez ce qui est juste, vous défendez la liberté, et c'est pourquoi c'est vraiment important", explique Clary Salandy, directrice artistique de la compagnie Mahogany Carnival Arts.

Le carnaval de Notting Hill porte dans son histoire celle des migrants noirs issus des anciennes colonies britanniques. La justice sera une thématique centrale cette année encore plus que les autres.

La "justice raciale" au coeur des défilés

"Ce costume représentant la balance de la justice a été fait il y a quelques années. Il s'agissait de parler de la justice dans le monde, la justice pour les gens quelque soit leur race et leur couleur", précise Carolyn Ro berts-Griffith, reine du Carnaval de Notting Hill.

Habituellement, des centaines de milliers de personnes se pressent dans les rues de Londres pour assister à l'événement. Cette fois, la foule sera virtuelle. Les organisateurs éspèrent malgré tout attirer le plus de monde possible derrière leur écran, et diffuser leur message de tolérance au quatre coins de la planète.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

La fausse annonce de la mort de Charles III

Tribune : "Ce projet de loi sur le Rwanda est cruel et inhumain"

Le prince William appelle à la cessation des combats à Gaza dès que possible