DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Le Premier ministre du Japon Shinzo Abe, en mauvaise santé, choisit de renoncer à son poste

euronews_icons_loading
Le Premier ministre du Japon Shinzo Abe, en mauvaise santé, choisit de renoncer à son poste
Tous droits réservés  Evan Vucci/Copyright 2019 The Associated Press. All rights reserved.
Taille du texte Aa Aa

Le Premier ministre du Japon, le très nationaliste Shinzo Abe, a de graves problèmes de santé, et il se doit maintenant d'en informer ses concitoyens. Pour cette raison, le chef du Parti libéral-démocrate a décidé de démissionner de ses fonctions à la tête du pays ; il a lui-même confirmé l'information qui avait été révélée ce vendredi par plusieurs médias nippons, dont la sérieuse chaîne de télévision publique NHK.

Selon cette dernière, le chef du gouvernement a confié son "intention de démissionner pour éviter de perturber la scène politique nationale". Shinzo Abe souffre de plus en plus d'une maladie intestinale chronique, la rectocolite hémorragique ou colite ulcéreuse.

Il va quitter son poste après avoir toutefois établi un record de longévité pour un Premier ministre au Japon ; il occupe le fauteuil depuis fin 2012, sans aucune interruption. Mais ce long règne, aussi étonnant que cela puisse paraître, n'a pas permis de lui trouver un réel successeur. Sa démission, une fois confirmée, et le vide politique qui en découlera, risquent donc de déstabiliser le pays.