DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Nouveau samedi de manifestations en Israël

euronews_icons_loading
Nouveau samedi de manifestations en Israël
Tous droits réservés  Eyal Warshavsky/
Taille du texte Aa Aa

Après 10 semaines de mobilisation, les manifestants israéliens n'entendent pas relâcher la pression. Ils étaient près de 10 000 dans les rues de Jérusalem samedi soir, ainsi que dans d'autres endroits du pays, pour exiger la démission de Benyamin Netanyahu.

A Jérusalem, les manifestants ont marché jusqu'à la résidence officielle du Premier ministre. Ce dernier est sous le feu des critiques, en raison de son procès pour corruption, fraude et abus de confiance, qui s’est ouvert en mai. D'autres manifestants lui reprochent sa gestion chaotique de l’épidémie de Covid-19 qui repart à la hausse depuis un mois et demi. Certains réclament des aides économiques, alors que le taux de chômage dépasse les 20%. D'autres enfin, demandent la fin de l’occupation des territoires palestiniens

Aucune violence n'a été déplorée samedi soir, mais les policiers ont évacué de force certains manifestants. Ces derniers devraient tout de même se mobiliser de nouveau samedi prochain.

La coalition au pouvoir de Netanyahu a temporairement survécu cette semaine après un accord avec le "premier ministre suppléant" Benny Gantz, son rival et principal partenaire de coalition, pour reporter le vote du budget jusqu'en décembre. Si les deux partenaires de la coalition n'étaient pas parvenus à s'entendre, le gouvernement se serait effondré et Israël aurait tenu ses quatrièmes élections générales en moins de deux ans.