DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

62 personnes du Théâtre national de Prague en quarantaine, les amateurs d'opéra exaucés malgré tout

euronews_icons_loading
62 personnes du Théâtre national de Prague en quarantaine, les amateurs d'opéra exaucés malgré tout
Tous droits réservés  Screenshot Euronews
Taille du texte Aa Aa

L'ensemble lyrique du Théâtre national tchèque est en quarantaine depuis lundi, en raison de plusieurs cas de Covid-19 découverts dans le groupe de 62 personnes. Certaines représentations ont donc été annulées, comme l’opéra Libuše.

Pour tenter de palier ce vide, Ondrej Kobza, le propriétaire de cafés Arty de Prague a organisé une soirée afin que les amateurs d'opéra puissent écouter quelques classiques lors de son événement "Opéra de la Pleine Lune" :

"C'est une excellente occasion d'écouter de la musique, et vous n'avez pas besoin de porter un masque parce que nous sommes dehors."

Le chanteur tchèque, le baryton-basse de renommée mondiale, Adam Plachetka et sa femme Katerina Knezikova ont chanté des toits du Palais de Lucerne. Selon le chanteur, les restrictions sanitaires du Covid-19 ont rendu les gens plus inventifs :

"Le coronavirus nous a tous fait arrêter de faire ce que nous faisions et nous avons eu le temps de penser à des choses inhabituelles et à d'autres façons de nous produire".

Adam était censé chanter à Vienne et à Paris, mais il a apprécié l'intimité d'un spectacle à Prague.

C'était une soirée unique à vivre, et le public, restreint, a adoré.

Marie Blahova, amatrice d'opéra, a notamment déclaré au micro de l'un de nos correspondants à Prague, Jiri Skacel :

"J'ai beaucoup aimé parce qu'un tel homme qui attire les foules dans les grandes salles de concert a été prêt à se produire pour un petit groupe de personnes, dans ce si bel espace ici à Prague".

Katerina Knezikova a chanté "Moon On The High Sky"... Un air tiré de l'opéra Rusalka d'Antonin Dvorak. Ce titre signifie "Sirène".