DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Julian Assange sera-t-il extradé ? Reprise des audiences par la justice britannique

euronews_icons_loading
Julian Assange sera-t-il extradé ? Reprise des audiences par la justice britannique
Tous droits réservés  Kirsty Wigglesworth/Copyright 2020 The Associated Press. All rights reserved
Taille du texte Aa Aa

La justice britannique a repris ce lundi le procès en extradition de Julian Assange. Le fondateur de WikiLeaks a ainsi été conduit dans la matinée au tribunal de Old Bailey (la haute cour criminelle) à Londres, depuis sa prison de haute sécurité de Belmarsh.

La demande d'extradition visant Julian Assange a été déposée par les Etats-Unis qui veulent le juger pour la diffusion de centaines de milliers de documents confidentiels.

Les audiences entamées cet hiver ont été suspendues en raison de la crise sanitaire.

Manifestations de soutien

Une manifestation était organisée à l'extérieur du tribunal. Les manifestants dénoncent les poursuites visant le fondateur de Wikileaks.

Parmi les manifestants, le père de Julian Assange, John Shipton. Selon lui, les autorités britanniques ne doivent pas extrader son fils vers les Etats-Unis. Par ailleurs, il dénonce les conditions de détention de son fils.

« En raison du Covid-19, il passe 23 heures par jour dans sa cellule, a ainsi déclaré John Shipton à nos confrères du quotidien suisse Le Temps. Il m’a appelé en août, espérant que je revienne au Royaume-Uni. Je ne l’ai pas vu depuis cinq mois. Il n’a vu personne à l’exception de son psychiatre. On lui a donné un ordinateur, mais le clavier a été rendu inutilisable avec de la colle. Sa santé physique et mentale ne cesse de se détériorer

Assange et WikiLeanks

D'origine australienne, Julian Assange est aujourd'hui âgé de 49 ans. Il s'est fait connaître en 2010 en publiant sur son site WikiLeaks des documents classifiés sur les activités militaires et diplomatiques américaines, notamment en Irak et en Afghanistan.

Il a trouvé refuge dans l'ambassade d'Equateur à Londres, où il est resté durant sept ans.

Arrêté en avril 2019 par la police britannique, il est depuis en prison.

S'il est extradé vers les Etats-Unis, il risque jusqu'à 175 ans de prison.