DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Les deux tiers de la faune sauvage ont disparu de la planète en 50 ans

euronews_icons_loading
Les deux tiers de la faune sauvage ont disparu de la planète en 50 ans
Tous droits réservés  WWF / Vincent Kneefel
Taille du texte Aa Aa

Il aura fallu seulement un demi-siècle pour que près des deux tiers des animaux sauvages soient rayés de la surface de la Terre.

C'est ce constat alarmant que dresse le Fonds mondial pour la nature (WWF), dans son dernier rapport publié ce jeudi.

Cet effondrement menace directement l'avenir de l'humanité, qui porte la principale responsabilité de cette situation du fait de ses agissements.

L'organisation s'appuie l'indice "planète vivante", revu tous les deux ans : il prend en compte près de 4 000 espèces, et plus de 20 000 populations d'animaux dans le monde.

Sur l'ensemble du globe, 68 % de la faune sauvage a disparu. L'extinction des espèces n'a jamais été aussi rapide et c'est dans les zones tropicales que leur nombre a le plus chuté.

En Europe, les papillons sont deux fois moins nombreux qu'il y a tout juste trente ans.

Cette accélération inédite de l'érosion de la biodiversité s'explique notamment par la destruction des habitats naturels, qui favorise aussi l'émergence de nouvelles pandémies.

Mais il serait encore temps d'inverser la courbe de ce déclin, selon une étude publiée dans la revue Nature, et initié par une quarantaine d'ONG, à condition d'agir à la fois sur la gestion des sols, sur un changement des habitudes alimentaires et sur la restauration des espèces.