Violences policières en Colombie : poursuite des émeutes

Violences policières en Colombie : poursuite des émeutes
Tous droits réservés AP Photo
Par euronews avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Pour la troisième nuit consécutive, des émeutes ont eu lieu dans la capitale colombienne pour dénoncer une bavure et la répression de manifestations qui ont fait 13 morts et des centaines de blessés.

PUBLICITÉ

La colère ne retombe pas à Bogota, malgré les excuses du gouvernement colombien. Une bavure policière a couté la vie à un père de famille en milieu de semaine déclenchant deux jours d'émeutes faisant 13 morts.

Sous le slogan "nous sommes massacrés", les violences policières sont dénoncées par les manifestants, comme cette étudiante, Yuri Camargo qui a perdu un oeil après avoir été touchée par une balle en caoutchouc en 2019.

"Nous dénonçons les abus des policiers. Ils ne sont pas bien formés, et leurs armes sont létales", dit-elle.

Treize personnes, jeunes pour la plupart, ont été tuées par balles lors de protestations mercredi et jeudi à Bogota et ses environs. Des centaines d'autres ont été blessées.

Ces manifestations faisaient suite à la mort de Javier Ordoñez, dont l'arrestation brutale avait été diffusée sur les réseaux sociaux.

Sous pression, les autorités colombiennes ont annoncé la suspension de sept policiers et ont demandé "pardon" pour "toute violation de la loi ou ignorance des règlements" de la part de ces derniers.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Espagne : les agriculteurs ont manifesté dans la capitale contre les politiques de l'UE

No Comment : manifestations de soutien à Julian Assange à Rome et Paris

L'opposition albanaise manifeste contre la corruption