DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

L'Italie à l'heure des vendanges sous Covid-19

euronews_icons_loading
L'Italie à l'heure des vendanges sous Covid-19
Tous droits réservés  أ ب
Taille du texte Aa Aa

L'Italie, premier producteur mondial de vin, fait face à une baisse inédite de la demande pour cause de pandémie.

Un soleil généreux promet un cru 2020 de qualité. Mais pour les travailleurs, la tâche est plus fastidieuse encore que d'habitude. A l'heure du Covid-19, les précautions sanitaires sont de rigueur.

Antonia Palma travaille dans une exploitation au sud de Rome.

"Même si l'on est à l'extérieur on doit garder notre masque", explique-t-elle, "et on doit maintenir une distanciation sociale. On ne devrait pas en avoir besoin sauf pour les pauses ou lors des transports pour rejoindre les vignes".

Autre effet de la pandémie : la baisse inédite de la demande due à la fermeture notamment des restaurants durant le confinement. Pour la première fois en 30 ans, les ventes affichent un recul cette année de l'ordre de 4%.

"La reprise est lente"

"C'était un moment terrible pour tout le monde, c'était très difficile car nous avons eu un effondrement de nos ventes" explique Antonio Santarelli, propriétaire du vignoble Casale del Giglio. "Heureusement, les choses se remettent en place, mais la reprise est lente pour les restaurants et les cavistes qui sont nos principaux clients".

En terme de volume, l'Italie garde sa place de premier producteur mondial de vin devant la France. Le secteur emploie 1,3 millions de personnes et pèse 11 milliards d'euros.