DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Covid-19 : l'humidité réduirait la contamination selon des chercheurs japonais

euronews_icons_loading
Covid-19 : l'humidité réduirait la contamination selon des chercheurs japonais
Tous droits réservés  RIKEN / Toyohashi Univ / Kobe Univ / Kyoto Institute / Suntory Liquors / Toppan Printing
Taille du texte Aa Aa

Des chercheurs japonais ont utilisé un supercalculateur pour simuler le mouvement des particules de coronavirus. Leurs résultats montrent jusqu'où les plus petites gouttelettes peuvent se propager et démontrent comment les masques, la distanciation sociale et l'humidité ont un impact sur la propagation Covid-19.

D'après cette étude, l'humidité réduirait la contamination au coronavirus par les aérosols. Lorsque celle-ci est inférieure à 30 %, la quantité de particules est deux fois plus élevée que lorsqu'elle atteint 60 % ou plus.

"Lorsque les gouttelettes sortent de votre bouche, elles se mélangent à l'air et se dispersent. Mais lorsque l'air est sec, les gouttelettes s'évaporent plus rapidement. Au fur et à mesure de leur évaporation, ce que nous appelons l'aérosolisation progresse. Ainsi, les gouttelettes qui seraient tombées sur le bureau se dispersent davantage si l'air est sec", explique Makoto Tsubokura, chef d'équipe de la dynamique des fluides computationnelle à l'université de Kobe & à l'institut RIKEN.

Les chercheurs soulignent que le port du masque permet de réduire la propagation du coronavirus, bien plus que les visières de protection. Selon eux, la distanciation sociale doit aussi être maintenue, sachant que les plus grosses particules tombent au sol avant de pouvoir se déplacer. Un espacement de deux mètres, parfois moins, est recommandé suivant les situations.

"Si vous montrez de manière visuelle comment le virus peut se disperser et partager cela avec le monde, ce sera peut-être l'occasion pour les gens de réfléchir par eux-mêmes au risque et de réfléchir scientifiquement aux mesures à prendre" souligne Makoto Tsubokura.

Pour rendre les relations plus aisées, la start-up japonaise Donut Robotics a développé un masque permettant de communiquer avec une autre personne portant un masque similaire, en gardant plusieurs mètres de distances.