DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Confronté à une flambée de l’épidémie, Prague construit un hôpital de campagne

Access to the comments Discussion
Par Jiri Skacel
euronews_icons_loading
Confronté à une flambée de l’épidémie, Prague construit un hôpital de campagne
Tous droits réservés  AP Photo via CTK/Roman Vondrous
Taille du texte Aa Aa

Alors que la situation sanitaire se dégrade en République Tchèque, le gouvernement a décidé la construction d'un hôpital de campagne, dans le quartier de Letnany à Prague. Monté par l'armée, l'hôpital pourra accueillir jusqu'à 500 patients.

"Nous avons assemblé cet hôpital de campagne en cas de crise en République Tchèque ou à l'étranger. Il a été utilisé pour la dernière fois en Afghanistan en 2017", explique la porte-parole de l'armée, Dagmar Dvorakova.

Le pays fait face à la plus forte flambée de l’épidémie de Covid-19 en Europe, et compte 100 nouvelles contaminations quotidiennes pour 100 000 habitants, d’après les chiffres du New York Times. En comparaison, la France en est à 40, l’Espagne à 32 et l’Allemagne à 9,4.

En plus des mesures strictes prises par le gouvernement, les hôpitaux annulent désormais les opérations chirurgicales non-urgentes. Les salles de réanimation commencent à se remplir, et le système de santé risque d'être bientôt surchargé.

"Quand la plupart des hôpitaux de Prague n'auront plus aucune capacité d'accueil, les patients en état stables seront envoyés ici, dans l'hôpital de campagne. Ainsi, les malades qui se trouvent en phase critique pourront, eux, être accueilli dans les hôpitaux", détaille à Euronews le directeur de l'hôpital Na Bulovce, Jan Kvacek.

Les médecins et le personnel médical disposeront de deux laboratoires, et d'une unité de radiographie et de décontamination. "Il y a également dix lits de soins intensifs équipés de respirateurs artificiels, sijamais__ l'état d'un patient devait se détériorer rapidement", raconte Jan Kvacek.

Les experts estiment que le pic de la crise en République Tchèque surviendra au début du mois de novembre.Comme l'explique notre correspondant, Jiri Skacel,la construction de l’hôpital devrait être terminée à la fin de la semaine. Il commencera ensuite à accueillir ses premiers patients.