DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

L'aéroport Roissy-CDG le plus fréquenté d'Europe devant Heathrow

euronews_icons_loading
L'aéroport Roissy-CDG le plus fréquenté d'Europe devant Heathrow
Tous droits réservés  Euronews
Taille du texte Aa Aa

L'aéroport parisien Roissy-Charles-de-Gaulle dépasse le londonien Heathrow en nombre de passagers et devient le plus fréquenté d'Europe.

L'aéroport parisien de Roissy-Charles-de-Gaulle nouveau numéro 1 en Europe. Pour la première fois, il a dépassé en terme de fréquentation au mois d'août, l'aéroport londonien d'Heathrow. Si tout le secteur est affecté par la crise du Covid, au Royaume-Uni, la chute du nombre de passagers a été accentuée par les restrictions plus fortes imposées aux voyageurs et notamment l'imposition d'une quarantaine. Ainsi au cours des neuf premiers mois de l'année, moins de 19 millions de personnes ont fréquenté Heathrow qui est talonné désormais par les aéroports d'Amsterdam et de Francfort.

1,29 milliard de passagers en moins en Europe

Pour faire face à la crise, la plupart des aéroports européens ont lancé des programmes d'économies. Mais les leviers d'action sont limités en raison des coûts d'exploitation, comme l'explique le directeur de l'aéroport de Genève André Schneider. "A peu près 95% de nos revenus dépendent du nombre de passagers, indirectement ou directement. Ce qui veut dire que nous avons une baisse de revenus considérable. Nous avons pris beaucoup de mesures pour réduire nos coûts, mais comme essentiellement, nous sommes une plate-forme avec beaucoup d'infrastructures, nos moyens de réduire rapidement les coûts sont plutôt limités", dit-il.

193 aéroports menacés de faillite

Depuis le début de l'année, les aéroports européens ont déjà perdu 1,29 milliard de passagers, selon l'organisation d'aéroports ACI Europe. En outre, 193 aéroports, principalement régionaux, risquent la faillite dans les prochains mois. Ils représentent plus de 270 000 emplois et pèse 12,4 milliards d'euros dans le PIB européen. Un dernier chiffre révélateur de la crise que traverse le secteur : en septembre, le trafic des aéroports européens était en baisse de plus de 70% en moyenne par rapport à la même période l'an dernier.