EventsÉvènementsPodcasts
Loader
Suivez-nous
PUBLICITÉ

Crise du secteur aérien : les compagnies américaines annoncent une vague de licenciements

Crise du secteur aérien : les compagnies américaines annoncent une vague de licenciements
Tous droits réservés Tony Gutierrez/AP2011
Tous droits réservés Tony Gutierrez/AP2011
Par Julien Pavy avec AFP
Publié le Mis à jour
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

American et United Airlines se retrouvent à nouveau dans l'obligation de licencier, faute d'accord au Congrès sur le prolongement d'un plan d'aide à l'emploi de l'ordre de 25 milliards de dollars.

PUBLICITÉ

La chute du trafic aérien continue d'avoir des conséquences majeures pour l'emploi aux Etats-Unis.

19 000 licenciements chez American Airlines

Les compagnies, qui avaient déjà sabré dans leurs effectifs, se retrouvent à nouveau dans l'obligation de licencier, faute d'accord au Congrès sur le prolongement d'un plan d'aide au secteur.

American Airlines a ainsi annoncé le début d'un "difficile processus" de mise au chômage technique de 19 000 de ses employés.

Allie Malis est hôtesse de l'air. Elle exprime son inquiétude et celle de ses collègues : "Je ne sais pas ce que je ressens : est-ce que c'est de la tristesse, de la peur, de la colère, de la frustration ? Il y a tellement d'émotions dans mes veines et celles de milliers d'autres agents de bord d'American Airlines qui ont bénéficié de ce programme d'aide. Nous ne savons pas ce qui va se passer maintenant."

Je ne sais pas ce que je ressens : est-ce que c'est de la tristesse, de la peur, de la colère, de la frustration ?
Allis Mellis
Hôtesse de l'air chez American Airlines

Un plan d'aide de 25 milliards de dollars

De son côté, United Airlines a annoncé le licenciement de plus 13 000 salariés.

Les deux compagnies ont toutefois assuré qu'elles annuleraient ces décisions si le Congrès parvenait à un accord sur un prolongement du plan d'aide qui se chiffre à 25 milliards de dollars.

Le nombre de clients traversant la sécurité dans les aéroports américains est encore en baisse d'environ 60 % à 70 % par rapport à la même période en 2019, selon les chiffres du gouvernement.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Préparation des pilotes et vérification des appareils pour reprendre les vols

Lourdes pertes financières pour EasyJet qui sollicite l'aide du gouvernement britannique

Joe Biden et Donald Trump appellent à l'apaisement après la tentative d'assassinat