L'électorat conservateur américain séduit par Amy Coney Barrett

L'électorat conservateur américain séduit par Amy Coney Barrett
Tous droits réservés Patrick Semansky/Copyright 2020 The Associated Press. All rights reserved.
Par Euronews
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Aux États-Unis, l'électorat conservateur se réjouit de la nomination à la Cour suprême d'Amy Coney Barrett.

PUBLICITÉ

Aux États-Unis, la nomination à la Cour suprême d'Amy Coney Barrett par Donald Trump ravit l'électorat conservateur. Certains américains encore indécis pourraient choisir de voter pour le président sortant en raison des positions anti-avortement de la nouvelle magistrate.

Notre équipe s'est rendue dans le Midwest pour prendre la température à quelques jours de l'élection présidentielle américaine.

"C'est une très bonne chose ! Pour nous, les femmes, pour tous les personnes religieuses. Nous sommes très heureux" de cette nominaton se réjouit Candace Woodard, sexagénaire militante pro-Trump.

À l'opposé, Jax West milite pour le maintien du droit à l'avortement. "Vous n'allez jamais vous débarrasser de l'avortement. Il y aura toujours l'avortement, mais il ne sera plus fait de manière sécurisé."

Ces deux américaines, aux visions diamétralement opposées, se préparent à un potentiel changement de jurisprudence au sein de la Cour suprême américaine. En nommant Amy Coney Barrett, Donald Trump a permis de faire basculer la juridiction dans le camp conservateur, pour au moins plusieurs décennies. L'arrêt Roe vs Wade de 1973, légalisant l'avortement, pourrait donc tomber, ce qui satisferait les communautés religieuses.

"Si elle devient finalement un argument politique, cette question peut aider les républicains" pour le scrutin du 3 novembre, explique Thom Serafin, analyse politique à Chicago.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Donald Trump condamné à une amende de 355 millions de dollars pour fraudes financières

Les États-Unis s'inquiètent d'un projet d'arme nucléaire spatiale russe

Les républicains refusent d'examiner un projet de loi sur l'aide à l'Ukraine