DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Caricatures : de nouvelles manifestations contre la France

euronews_icons_loading
Manifestation à Dacca, Bangladesh, 30 octobre 2020.
Manifestation à Dacca, Bangladesh, 30 octobre 2020.   -   Tous droits réservés  Mahmud Hossain Opu/AP
Taille du texte Aa Aa

De nouvelles manifestations d'hostilité à la France se sont tenues ce vendredi dans plusieurs points du globe : les caricatures de Mahomet cristallisent toujours la colère des protestataires, qui fustigent la position de Paris sur la liberté d'expression.

Au Pakistan, plus de 2 000 personnes ont défilé en direction de l'ambassade de France, et tenté de forcer le passage, en vain, vers l'enclave diplomatique. Une marche qui s'est conclue par des heurts avec les forces de l'ordre, qui ont dispersé la foule à coup de gaz lacrymogène. Comme à Karachi, ou à Lahore, les marches de qui ont suivi la prière du vendredi étaient chargées de colère à l'encontre du président français Emmanuel Macron.

Dans l'Afghanistan voisin, les appels à la haine se sont multipliés, tout comme ceux au boycott des marchandises en provenance de l'hexagone, principalement dans la ville d'Herat, dans l'ouest du pays, où se sont réunis plusieurs milliers de manifestants.

De nouveaux rassemblements d'ampleur ont été observés Au Bangladesh, après ceux de lundi. Des dizaines de milliers de personnes ont défilé dans les rues de Dacca, à l'appel de partis islamistes, mais aussi dans la cille de Chittagong, pour réitérer leur volonté de "punir" le chef de l'Etat français.