Londres, Vienne et Athènes reconfinent : nouvelles restrictions jusqu'à la fin novembre

 Londres, Vienne et Athènes reconfinent : nouvelles restrictions jusqu'à la fin novembre
Tous droits réservés Alberto Pezzali/Copyright 2020 The Associated Press. All rights reserved
Par Euronews avec AFP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Londres, Vienne et Athènes prennent de nouvelles mesures de confinement pour tenter d'enrayer l'accélération des contaminations au coronavirus.

PUBLICITÉ

L'Angleterre se reconfine à partir de jeudi tout en maintenant les écoles ouvertes.

La mesure vise à freiner l'épidémie de coronavirus au moment où Londres recense plus d'un million de Covid-19.

Le premier ministre britannique précise que le reconfinement ne concerne pas l'Écosse, le Pays de Galle et l'Irlande du Nord.

Boris Johnson, premier ministre britannique : "Il est temps de passer à l'action, il n'y a pas d'alternative. À partir de jeudi jusqu'à début décembre, vous devez rester chez vous, et vous ne pouvez quittez votre domicile en dehors de motifs impérieux."

De son côté, la Grèce annonce un confinement partiel à partir de mardi, pour un mois, avec un couvre-feu et fermeture des bars, restaurants, lieux d'attraction et salles de sports.

Contrairement au printemps dernier, les écoles, les hôtels, les salons de coiffure et les commerces resteront ouverts.

Comme à Londres ou à Athènes, Vienne met en place un nouveau confinement qui prévoit dans son cas la fermeture des hôtels, et des institutions culturelles et sportives. Le confinement autrichien entre en vigueur ce mardi jusqu'à la fin novembre avec là aussi un couvre-feu de 20 h 00 à 6 h.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

Qu'est-ce qui explique le problème du vieillissement de l'Italie ?

No Comment : manifestations de soutien à Julian Assange à Rome et Paris

Mort de Giulio Regeni : un nouveau procès s'ouvre à Rome