DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Drapeau, salaire minimum, avortement, cannabis... Les autres votes des Américains

euronews_icons_loading
Le nouveau drapeau du Mississippi
Le nouveau drapeau du Mississippi   -   Tous droits réservés  Rogelio V. Solis/Copyright 2020. The Associated Press. All rights reserved
Taille du texte Aa Aa

Lors de ces élections, les Américains votaient, non seulement pour élire le président et leurs représentants aux Congrès, mais ils étaient appelés aussi à se prononcer sur des référendums locaux.

Hausse du salaire minimum en Floride

Ainsi, les habitants de Floride ont approuvé la hausse du salaire minimum qui va passer progressivement de 8,56 à 10 dollars de l'heure dès 2021 pour atteindre 15 dollars en 2026.

Légalisation du cannabis

Ces élections consacrent aussi la victoire des adeptes de la marijuana. Le New Jersey, l'Arizona et le Dakota du Sud ont approuvé la légalisation du cannabis à usage récréatif emboitant ainsi le pas d'autres États américains qui ont, pour certains aussi, déjà approuvé son usage à but médical.

Un nouveau drapeau dans le Mississippi

Les électeurs du Mississippi ont quant à eux opté pour un nouveau drapeau qui abandonne l'emblème confédéré, symbole de l'esclavage, pour arborer désormais un magnolia en son centre.

Le droit à l'avortement recule en Louisiane

En Louisiane, un amendement anti-avortement a été approuvé par 64% des électeurs. La mesure ne garantit ni le droit, ni le financement de l'avortement dans cet État du sud. Le Colorado a fait un choix opposé sur cette question.

Une sénatrice transgenre dans le Delaware

Cette soirée électorale a aussi été marquée par l'élection de la première sénatrice transgenre de l'histoire américaine. Sarah McBride, une militante de longue date pour les droits des LGBTQ, a largement battu son rival républicain dans l’État du Delaware.

Une adepte de Qanon élue au Congrès

Enfin, dans l’État de Géorgie, le scrutin a vu la victoire d'une adepte de Qanon, le mouvement conspirationniste. Marjorie Taylor Greene, du Parti républicain, supportrice de Donald Trump, siègera à la Chambre des représentants.