DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

L’UE analyse les premiers enseignements de l’élection présidentielle américaine

euronews_icons_loading
L’UE analyse les premiers enseignements de l’élection présidentielle américaine
Tous droits réservés  TIMOTHY A. CLARY/AFP or licensors
Taille du texte Aa Aa

L’UE a les yeux rivés sur l’autre rive de l’Atlantique. Les 27 attendent les résultats définitifs de l’élection présidentielle américaine. Le nom du futur vainqueur déterminera la teneur du partenariat transatlantique pour les années à venir.

Jana Puglierin, analyste au European Council on Foreign Relations, reconnaît une légère inquiétude des 27. "En Europe on s'attendait à une victoire nette de Joe Biden, ce qui n'est pas le cas. Je pense qu'il y a aussi une forme de consternation à propos d'un président qui se déclare lui-même, qui se couronne lui-même, comme le nouveau président des Etats-Unis", explique-t-elle. De plus, le lien transatlantique révèle une faille qui "traverse l'Union européenne" ajoute Jana Puglierin. Les 27 sont souvent divisés sur l’ampleur et le contenu du partenariat avec Washington.

Pour le moment le constat de ce scrutin, particulièrement serré, indique une polarisation de la société américaine. Il souligne aussi que le trumpisme n’est pas une parenthèse politique mais bien un mouvement implanté dans le paysage américain. Pour le chercheur Ian Lesseur du German Marshall Fund "ce phénomène va perdurer, cette polarisation va se poursuivre et cela va s'incruster dans le système pendant longtemps" Pour l’UE c’est un élément qu’il faudra prendre en compte lors des discussions avec le prochain président américain.