En Grande-Bretagne, l’Église catholique épinglée par un rapport sur la pédophilie

En Grande-Bretagne, l’Église catholique épinglée par un rapport sur la pédophilie
Tous droits réservés AP Photo/Alessandra Tarantino
Tous droits réservés AP Photo/Alessandra Tarantino
Par Olivier Peguy avec AFP, AP
Partager cet articleDiscussion
Partager cet articleClose Button
Copier/coller le lien embed de la vidéo de l'article :Copy to clipboardLien copié

Les responsables de l’Église catholique anglaise et galloise sont accusés d'avoir protégé davantage les coupables que les victimes.

PUBLICITÉ

En Grande-Bretagne, l'Eglise catholique est épinglée par un rapport indépendant au sujet des affaires de pédophilie.

Ce rapport souligne que les responsables de l’Église en Angleterre et au Pays de Galles ont davantage protégé les coupables que les victimes.

Exemple : ils ont tardé à répondre aux messages d'une plaignante, ils ont cherché à minimiser des accusations.

L’Église catholique a eu des décennies pour changer sa position sur le sujet, et mettre un terme aux dissimulations et à la complicité avec les agresseurs, telles que nous l'avons vu dans le passé.
Mais finalement, l'Institution n'a pas réellement changé. Donc, ce que je pense, c'est que c'est aux autorités politiques d'agir, c'est au gouvernement britannique de s'engager pour que tels agissements ne se puissent plus se reproduire à l'avenir.
Richard Scorer
Avocat de victimes d'abus

La commission d'enquête insiste sur la responsabilité de l'archevêque de Westminster, le Cardinal Vincent Nichols, plus haut dignitaire de l’Église d'Angleterre et du pays de Galles. Ce dernier a présenté ses excuses au nom de l'Eglise.

Je suis désolé. Je suis vraiment, vraiment mortifié que cela se soit produit au sein de l’Église catholique, et durant 50 ans. Et je veux vous promettre que nous ferons, encore une fois, tout ce qui est en notre pouvoir, pour apporter à ces situations, une réponse adéquate.
Cardinal Vincent Nichols
Archevêque de Westminster

Mais cette réaction de l'archevêque de Westminster n'est pas suffisante, aux yeux de certaines victimes d'abus.

On ne peut pas se contenter de ce qu'il dit qu'il fera. Il doit y être contraint de l'extérieur. Moi, je ne fais pas confiance à l’Église pour faire ce qu'elle devrait faire.
Jim Kirby
Victime d'abus

Selon la commission d'enquête, entre 1970 et 2015, près de 1000 membres du clergé ou bénévoles ont été visés par des accusations d'agressions sexuelles sur des enfants. Cette commission préconise une formation obligatoire pour tout le personnel et les bénévoles.

Les recommandations du Vatican

En juillet dernier, le Vatican a publié un manuel à destination des hommes et des femmes d’Église.

Il s'agit de directives à suivre en cas de soupçons d'abus sexuels sur mineurs.

Partager cet articleDiscussion

À découvrir également

No comment : Marc Quinn expose ses oeuvres à Kew Gardens

Un mort et quatre blessés après une attaque à l'épée à Londres

Contentieux entre Dublin et Londres : Rishi Sunak refuse de rapatrier les migrants d'Irlande