DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Disparition d'un Jetman français à Dubaï, Vince Reffet est mort dans un accident

euronews_icons_loading
A gauche, Vince Reffet en mai 2015 à Dubaï.
A gauche, Vince Reffet en mai 2015 à Dubaï.   -   Tous droits réservés  Kamran Jebreili/Copyright 2020 The Associated Press. All rights reserved.
Taille du texte Aa Aa

L'"homme volant" Vince Reffet, 36 ans, est mort dans un accident lors d'un entraînement à Dubaï.

L'accident s'est produit sur la base Jetman dans le désert en périphérie de la ville. Il fait actuellement l'objet d'une enquête.

Auteur d'exploit spectaculaires en vol en Wingsuit ou en Jetman, équipé de mini-réacteur, il était connu pour avoir volé à côté de la Patrouille de France en 2016, être entré dans un avion en plein vol en 2017, mais aussi pour s'être élancé de la plus haute tour du monde, la Burj Khalifa (828 m) à Dubaï, et en volant à côté d'un A380 de la compagnie Emirates.

Le Français Vincent Reffet était l'un des trois pilotes Jetman au monde. Les exploits du sportif, ancien membre de l'équipe de France de parachutisme et associé depuis 20 ans à Fugen (41 ans), sont devenus viraux au début de l'année, avec une vidéo de lui décollant du sol et s'envolant à 1 800 mètres d'altitude, une première mondiale.

Contrôlé par le corps humain, l'équipement permet au Jetman d'atteindre des vitesses de 400 km/h, de planer, de changer de direction et d'effectuer des loopings.

Avec son acolyte Fred Fugen, Vince Reffet avait également traversé fin 2019 la célèbre Porte du Ciel - une ouverture de 130 m de haut pour 30 m de large, dans le parc montagneux du Mont Tianmen, situé dans la province de Hunan, dans le sud de la Chine.