DERNIERE MINUTE
This content is not available in your region

Au Venezuela, le parti du président Maduro s'empare du Parlement

Par Euronews avec AFP
euronews_icons_loading
Nicolas Maduro, président du Venezuela
Nicolas Maduro, président du Venezuela   -   Tous droits réservés  Matias Delacroix/Copyright 2020 The Associated Press. All rights reserved
Taille du texte Aa Aa

Au lendemain des législatives au Venezuela, le triomphe revendiqué par le président Nicolas Maduro est sans surprise. Le parti socialiste du président chaviste l'emporte avec près de 68 % des voix, selon des résultats qui ne sont pas encore définitifs. Mais c'est avant tout le boycott de l'opposition et l'abstention massive qui ont marqué le scrutin. D'après les chiffres officiels, près de 70 % des électeurs ne sont pas allés voter. Ce qui n'empêche pas le président d'évoquer une victoire historique.

« Nous avons une nouvelle assemblée nationale, qui est le fruit du vote national, a-t-il déclaré. Le peuple a élu ses nouveaux députés et ses nouvelles députées, et nous avons obtenu une immense et gigantesque victoire électorale. »

Le chef de l'opposition, Juan Guaido, a, lui, dénoncé dans un tweet la confirmation de la « dictature ». « Ils annoncent ce qui a été dit : une fraude avec 30 % de pure tromperie », écrit-il.

Il n'en reste pas moins qu'avec ces législatives, le parti au pouvoir s'empare de la seule institution qui échappait à son emprise : le parlement. La suite s'annonce donc très difficile pour Juan Guaido dont la popularité s'est érodée dans un pays asphyxié par les sanctions économiques et l'inflation.

L'opposant a toutefois appelé à une consultation populaire en ligne pour rejeter le résultat des élections et pour tenter de conserver son mandat de président du Parlement.